L'observatoire CORF

  1. Composition

    L'observatoire est un bloc bétonné d'intervalle, actif ou passif, qui possède en général une cloche observatoire à vision périscopique et une cloche GFM. L'emplacement est naturellement stratégique pour bénéficier d'un champ de vision optimal.

    Un observatoire peut toutefois être rattaché à un ouvrage par galerie souterraine. A ce moment-là, il est doté préférentiellement d'un cloche observatoire VDP. Cette dernière permet effectivement, s'il y a bombardements et destruction du périscope, de pousuivre l'observation au moyen d'épiscopes placés dans les créneaux de la cloche.

    Dans le but d'informer et/ou de guider les tirs lointains des pièces d'artillerie, l'observatoire est relié par téléphone aux ouvrages environnant et comporte également un poste radio émetteur-récepteur.

  2. Plan d'un observatoire CORF (Haut-de-l'Anguille, SF de Crusnes)
    Plan d'un observatoire CORF
  3. Légende
    • A : accès à l'étage inférieur
    • B : bureau des observateurs
    • E : entrée
    • F : fossé diamant
    • FM : créneau pour fusil-mitrailleur de 7,5mm Mdle 1924/29
    • GFM : cloche GFM type A
    • VF : Ventilateurs et filtres
    • VP : cloche observatoire à vision périscopique


  4. La cloche observatoire VP pour périscope type B (x12) et C
    Cloche VP
    Hackenberg : bloc 12

  5. La cloche observatoire VDP pour périscope type M (x8) et N
    Cloche VDP
    Hochwald : bloc 1
Alsace Maginot © 2019 - Hervé Weyant. Tous droits réservés.